Water-polo – Pro A : Team Strasbourg – Lille (23-6)

Place au play-off

Rapide et net vainqueur de Lillois démobilisés, le Team Strasbourg s’est placé de façon idéale avant les demi-finales dont le match aller se jouera mercredi à Nice.

Il y avait plusieurs matches à suivre hier soir à la Kibitzenau. Le Strasbourg – Lille bien sûr, mais aussi les trois autres rencontres de Pro A d’où allait émerger l’adversaire des Alsaciens.

C’est au début du deuxième quart-temps que l’information tombait alors que le Team menait déjà 6-0 contre les Nordistes. Opposé à Sète, Nice venait de s’imposer à la dernière seconde (12-11). Les Azuréens terminent la phase régulière à la 3e place et seront les adversaires des Strasbourgeois en demi-finale.

Une fois que la nouvelle avait fait le tour de la Kibitzenau, le match du soir redevenait le centre des priorités. Le sens de cette rencontre a été tellement unique qu’on ne racontera pas ici les 23 buts du Team qui, très concentré, s’est facilité la tâche en menant très vite à la marque : 6-0 après l’acte I, 9-2 à la moitié du match.

Face à la lanterne rouge, le scénario du match permettait rapidement à l’entraîneur strasbourgeois de faire tourner son effectif afin que les joueurs-cadres puissent souffler et que les « seconds couteaux » montrent ce dont ils sont capables.

Et c’est là qu’on a vu Jean-Baptiste Schmitt, le 2e gardien, mettre le nez à la fenêtre avec une bonne demi-douzaine d’arrêts dans les deux dernières périodes. Autre satisfaction : le temps de jeu et les deux buts de Léo Vix, pur produit de la formation strasbourgeoise.

Petit clin d’œil à son ancien club : c’est Benoît Pachtem qui ouvrait le compteur lillois par un tir lobé qui surprenait Fontani. Ce même Pachtem marquait le 6e et dernier but des Nordistes sur penalty.

Demi-finale aller mercredi soir à Nice

Presque tous les Strasbourgeois ont trouvé la cible dans une rencontre où ils ont fait cavalier seul. Évidemment, Lille n’a pas opposé la même intensité ni le même pressing que d’autres adversaires bien plus costauds mais, selon une formule très entendue du côté de la Kibitzenau, Strasbourg « a fait le taf », terminant la phase régulière de Pro A à la 2eplace avec 13 victoires, un nul et deux défaites ainsi que la 2e meilleure attaque et la 3e défense.

Place désormais à la préparation du play-off et de cette demi-finale aller mercredi soir à Nice, vainqueur de la Coupe de la Ligue et très redoutable adversaire.

Ch.S. DNA le 29.05.16

Sorry, the comment form is closed at this time.