Water-polo – Pro A: Noisy-le-Sec – Team Strasbourg (6-17)

Strasbourg écrase Noisy-le-Sec

APL. – Avec un petit espoir de pouvoir encore accrocher la première place au classement, les joueurs de Sébastien Berenguel ont largement dominé une équipe francilienne qui semblait complètement démobilisée, hier soir.

Après trois minutes de jeu assez stériles, Babic, en position de pivot, ouvrait le score (0-1, 3e ). Les Strasbourgeois se montraient très solides défensivement à l’image de Fontani, infranchissable dans son but. Le gardien visiteur gardait sa cage inviolée sur le premier quart, Babic signait un deuxième but (6e ) et les Alsaciens menaient logiquement 2-0 au terme de la première période.

« On va suivre les résultats»

Ils prenaient ensuite trois longueurs d’avance d’entrée de jeu en deuxième quart sur un tir pleine lucarne de Bratic (0-3, 10e ).

Les locaux allaient répliquer, mais il fallait faire preuve d’inventivité pour tromper Fontani. Au lieu de capter une passe en cloche, Bielik la volleyait dans le but trompant la vigilance du gardien (1-3, 11e ).

Derrière, Strasbourg inscrivait trois nouveaux buts, face à une défense peu concernée, par Sutic (12e ), Lanau (13e ) et Bratic seul en contre-attaque qui portait le score à 1-6 (16e ).

Frustrés par leurs échecs répétés face à un impressionnant Fontani, les Banlieusards parisiens parvenaient à tromper sa vigilance, à six secondes de la mi-temps, par une réalisation de Bielik (2-6, 16e ).

L’écart au tableau d’affichage n’était finalement pas si conséquent à la mi-temps, mais il allait l’être bien plus au terme d’un troisième quart dominé du début à la fin par les Bas Rhinois.

Aucun but encaissé, six marqués, le dauphin du CNM au classement écrasait des Noiséens aux abonnés absents en défense. Avec un score de 2-12 avant le dernier quart, la rencontre était pliée.

Les Strasbourgeois se relâchaient quelque peu défensivement encaissant quatre buts dans la dernière période remportée tout de même (4-5). Ils s’imposaient finalement largement sur le score de 6-16 revenant à deux points de Marseille avant sa rencontre contre Montpellier.

« On a mis du temps à se mettre dans le match, car on est “chargé” physiquement en vue des playoffs, explique Sébastien Berenguel, l’entraîneur strasbourgeois. Mais on a fait preuve de régularité défensive, on a bien su les empêcher de jouer. Après, on prend encore trop de buts, il y en a trois ou quatre sur lesquels on leur fait des cadeaux, par manque de concentration. On doit aussi encore se montrer plus explosif en contre-attaque. Marseille joue contre Montpellier, puis à Aix, on va suivre de très près leurs résultats et saisir notre chance de prendre la première place s’ils venaient à perdre. »

DNA le 22.05.2016

Sorry, the comment form is closed at this time.