Water-polo – Pro A (match pour la 3e place, retour) : Nice – Strasbourg (7-6)

Au pied du podium

Le Team Strasbourg, battu à Nice hier, finit donc la saison à la 4e place. Et peut en être fier.

Hier, Nice n’a jamais senti le podium lui échapper. Après trois périodes, Strasbourg devait inscrire six buts pour grimper sur la boîte (7-4, 24e ). Les deux longueurs d’avance glanées par les Niçois, après leur court succès 7-9 à l’aller, n’ont jamais été menacées.

Pour le retour, les Azuréens s’attendaient à une réaction alsacienne. Le suspense a duré dix-huit minutes. L’ONN menait 1-0, 2-1, 3-2 puis 4-3, mais le Team revenait au contact (4-4, 16e ). Il fallait attendre un poteau rentrant de Babic et un superbe lob de Laversanne pour voir les locaux faire le break (6-4, 18e ).

Le coach strasbourgeois était déjà heureux de la saison de ses troupes, malgré cette défaite.

« Une saison quasi exceptionnelle »

« On a joué deux périodes avant d’imploser physiquement, lâchait Sébastien Bérenguel. C’est le problème de n’évoluer qu’à neuf (Villemann, Azagouache, Clerc et Vix étaient restés en Alsace, ndlr). Les jeunes n’ont pas encore le niveau. Malgré ça, on n’a rien lâché jusqu’au bout, mais on n’a pas le même niveau ni le même budget que Nice. »

Des déclarations suivies d’une projection sur l’avenir. « Je n’ai pas de regrets, ça reste une saison quasi exceptionnelle. On a eu la chance de ne pas avoir de blessures ou de suspensions. La troisième place aurait été honorifique. Ce qu’il nous faudra de plus l’an prochain ? Deux ou trois joueurs. J’ai fait une liste de huit à dix noms aux dirigeants. Il nous faudrait au minimum un défenseur/pointe, un gaucher et une jeune pointe pour faire tourner Romain Blary. On va maintenant essayer de se maintenir dans le Top 4 du championnat et de se pérenniser en Europe. On est un club encore jeune, il faut construire brique par brique. Si vous montez trop vite, vous pouvez redescendre aussi rapidement. »

DNA le 17.05.2015

Sorry, the comment form is closed at this time.