Water-polo – Pro A : le Team Strasbourg au Pays d’Aix (aujourd’hui 19h)

Énorme rendez-vous

France – Serbie, c’est du passé. Les lampions de la fête se sont éteints et la Pro A reprend ses quartiers. En déplacement ce soir au Pays d’Aix (2e ), le Team Strasbourg (3e ) abat une carte importante dans la course aux play-offs.

Hugo Fontani et le Team Strasbourg vont tenter de sortir victorieux du bassin du Pays d’Aix.
Photo DNa – Jean-Christophe dorn

Place au championnat et à la 11e journée où les Provençaux d’Aix (2es ) reçoivent les Strasbourgeois (3es ) pour un match au sommet entre deux prétendants au Top 4, donc aux demi-finales et donc à une Coupe d’Europe.

« Il y a de la pression mais pas plus que de raison, philosophe Sébastien Bérenguel, le coach alsacien. Les Aixois sont en pleine réussite actuellement, ils sont allés gagner à Nice, c’est l’équipe à la mode. »

« Il sera indispensable de répondre au défi physique »

Les hommes d’Alexandre Donsimoni restent sur trois victoires d’affilée, ont dominé les Niçois à l’aller et au retour et comptent deux redoutables gâchettes dans leurs rangs avec les Espagnols Carillo (27 buts, meilleur goleadeor de Pro A) et De Lera (18 buts).

L’obstacle est de taille et les Strasbourgeois en sont parfaitement conscients. « On s’est immédiatement remobilisés pour ce match dans lequel il ne faudra pas sortir du plan de jeu. La clé sera de rester calme face à notre adversaire et à quelques coups de sifflet qui seront bizarres. »

« Il sera indispensable de répondre au défi physique, poursuit Sébastien Bérenguel. Les duels devront être gagnés afin de faire avancer le collectif. Patience, self-control, maîtrise… et se souvenir du match aller où le Pays d’Aix menait 3-0 avant que, petit à petit, sans s’affoler, nous inversions la tendance pour gagner 15-9. »

Savoir être efficace dans un contexte hostile (1 000 spectateurs sont attendus ce soir à la piscine Yves-Blanc), faire fructifier les derniers entraînements (surtout ceux du début de semaine avec l’équipe de France), imposer son standing (« Aix vient de passer un cap que nous connaissons déjà ») : les Strasbourgeois ont mille défis à relever ce soir.

Ch.S. DNA le 20.02.2016

Sorry, the comment form is closed at this time.