Water-polo – Pro A : après Noisy-le-Sec – Team Strasbourg (6-17)

Rester mobilisé

Les Strasbourgeois ne sont pas tombés dans le piège de la facilité samedi soir chez des Noiséens accrocheurs mais incapables de tenir la distance. Le Team poursuit sereinement sa préparation pour le play-off.

12 e victoire pour Hugo Fontani et le Team Strasbourg. photo dna – jean-christophe dorn

Même si sa place est assurée en play-off depuis belle lurette, le Team Strasbourg n’avait pas l’intention de lever le pied samedi à Noisy-le-Sec, histoire de montrer qui est le patron.

« Le piège, c’était de se voir trop beau »

Cette victoire (la 12e en quinze matches) est celle de l’attaque (2emeilleur total de la saison) et de la défense (six buts encaissés soit la meilleure performance dans ce domaine).

Hugo Fontani, le gardien strasbourgeois, a apprécié. « On a considéré les Noiséens comme des adversaires normaux car au lendemain de notre victoire à Marseille, le piège, c’était de se voir trop beau. »

Comme prévu, c’est un water-polo d’un tout autre style auquel les Strasbourgeois ont fait face. « Par moments, c’était un peu du freestyle », raconte H. Fontani par très fier d’avoir encaissé « un but en cloche en volée dos au but »…

La victoire s’étant rapidement dessinée, la jeunesse bas-rhinoise a pu s’exprimer à l’image de Solnon et de Vix, entrés en jeu pour faire souffler les titulaires.

« Même quand tu joues contre un mal-classé, il y a toujours des réglages à peaufiner et des choses à travailler en défense, insiste le gardien du Team. Les retours sur la pointe, les postes, les rentrées et les placements » Et les infériorités numériques, un exercice dans lequel les hommes de Bérenguel ont des résultats intéressants.

Samedi soir, c’est Lille, la lanterne rouge qui viendra à la Kibitzenau pour la dernière journée de la phase régulière du championnat.

Dès le mercredi suivant, le play-off commencera par les demi-finales aller. Le Team devra attendre cette dernière journée pour connaître son adversaire.

Car pour les places 3 et 4, c’est la bouteille à l’encre. A l’entame de la 16ejournée, Montpellier, Sète, Nice et le Pays d’Aix sont à la lutte.

L’équipe qui terminera 3e sera l’adversaire des Alsaciens en demi-finale (*).

Et pour la dernière journée, le programme est sulfureux : Sète (6e ) reçoit Nice (5e ), le Pays d’Aix (3e ) accueille Marseille (1er ) alors que Montpellier (4e ) se déplace à Noisy-le-Sec (8e ).

« On sera tranquille »

« On sera tranquille samedi soir en regardant les autres équipes se bagarrer pour ces deux dernières places, sourit Hugo Fontani. On savoure le fait de s’être qualifiés tôt pour ce play-off. »

Cette avance, les Strasbourgeois en ont profité pour faire un lourd travail foncier qui doit leur permettre d’être prêts pour cette fin de saison où, selon le gardien du Team, « on n’aura peur de personne, sauf de nous-mêmes. »

Ch.S. DNA le 23.05.2016

(*) Demi-finale aller le 1er juin chez le 3e , match retour le 4 à Strasbourg.

 

Sorry, the comment form is closed at this time.