Water-polo – Pro A : Team Strasbourg – Marseille (20h30, en direct sur dna.fr)

Fév 10, 2018 par team_user Categorie: Divers, Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

 Chasseur et chassé

Depuis qu’il est aux commandes de la Pro A, le Team Strasbourg est dans la position du chassé. Ce soir, il accueille un redoutable chasseur : le Cercle des Nageurs de Marseille (2e à deux points). Le bras de fer s’annonce captivant.

C’est une belle foire d’empoigne qui s’annonce ce soir entre   le Team Strasbourg et Marseille.  PHOTO DNA – Jean-Christophe DORN
C’est une belle foire d’empoigne qui s’annonce ce soir entre le Team Strasbourg et Marseille. PHOTO DNA – Jean-Christophe DORN

Avant la trêve internationale (où l’équipe de France jouera sa qualification pour l’Euro de Barcelone), c’est un choc au sommet qui se joue ce soir à la Kibitzenau entre le leader strasbourgeois et son poursuivant immédiat marseillais.

Seulement deux points séparent les Phocéens et les Alsaciens, toujours invaincus à domicile et possesseurs de la meilleure défense avec une moyenne de 5,1 buts encaissés par match.

Dans le camp phocéen (2es meilleures attaques et défenses), la donne est claire : une victoire et le haut du classement est relancé. Et la revanche sera prise sur ce funeste 21 octobre où les Strasbourgeois s’étaient imposés 7-5 au bord de la Méditerranée.

 

« Ce match va être une autre histoire »

« Ce match d’octobre est trop loin pour nous, affirme Igor Racunica, le coach strasbourgeois. On a préféré analyser le match de Coupe de la Ligue parce que celui-là, on l’a perdu… Tout a été examiné à la vidéo, les explications de notre défaite ont été trouvées et on va s’efforcer de les corriger. »

Le 21 octobre dernier, quand Strasbourg l’avait emporté, Marseille n’était pas au mieux. Un brin émoussés par leurs matches de Coupe d’Europe, sans leur Italien Constantin-Bicari, avec un Camarasa diminué, les Phocéens s’étaient fait rentrer dedans par les Alsaciens.

Mais depuis, l’église a été remise sur la place du village. Le 27 janvier, en demi-finale de la Coupe de la Ligue, Marseille est sorti vainqueur du duel d’une courte tête (10-9).

« On les joue pour la troisième fois de la saison, mais ce match va être une autre histoire, affirme Racunica. La différence est infime entre nous et Marseille. Ça peut se jouer à un penalty raté, des supériorités numériques mal négociées ou un tir pas cadré. Tout va se jouer dans des détails et c’est là qu’il faudra être précis et concentré. »

Entre des Strasbourgeois bien décidés à ne pas céder leur leadership et des Marseillais déterminés à les rejoindre, la querelle de ce soir s’annonce épatante.

 

« Être le leader, c’est un plaisir, pas une pression »

« Il est évident que c’est un grand rendez-vous qui s’annonce, ajoute Racunica. Jouer Marseille, c’est toujours un moment spécial, c’est un grand défi. C’est le multiple champion, c’est très motivant de l’affronter. On est très motivés. »

Et même si les hommes de la Kibitzenau risquent d’être privés de leur pointe Aubin Denux (blessé), pas question de céder un pouce de terrain. Le Team Strasbourg est leader de la Pro A et entend le demeurer.

« Tous les compétiteurs travaillent pour être les premiers et le rester, note Racunica. Être le leader, c’est un plaisir, pas une pression. Et si par malheur, on devait perdre, ce ne serait pas dramatique. La saison dernière, Marseille avait fini 3e de la première phase. Ça ne l’avait pas empêché d’être champion de France quelques semaines après. »

 

Christophe SCHNEPP

Sorry, the comment form is closed at this time.