Water-polo – Pro A: Team Strasbourg – Douai (20h30)

Oct 08, 2016 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

«Rester les patrons»
Après une remarquable saison 2015/16 et un bel été olympique, le Team Strasbourg a la chance de démarrer le championnat à domicile. Ce soir, contre Douai, trois points sont attendus.

nikola-sutic-strasbourg-ne-pas-rater-le-depart-photo-dna-1475871656Nikola Sutic (Strasbourg): ne pas rater le départ. photo dna 

Deuxième après la première phase de Pro A puis 3e après le play-off: il faisait bon être poloiste en fin de saison dernière du côté de Strasbourg qui a aussi eu la joie de suivre un de ses joueurs (Romain Blary) aux JO de Rio, que la France retrouvait après 24 ans d’absence.

C’est sur cette dynamique que le Team Strasbourg veut surfer alors que s’ouvre ce soir le millésime 2016/17 avec la venue de Douai (7e l’an passé) à la Kibitzenau.

Les Nordistes, entraînés par Yann Clay, l’enfant du pays, entament une année charnière puisqu’ils prendront possession, en décembre, du tout nouveau Centre aquatique, eux qui sont en «exil» à Tournai (Belgique) depuis quelques saisons.

Souvenir douloureux

Renforcés par Canonne (Marseille), Lincheneau (Bordeaux) et le Belge Vitrant, les Douaisiens ont pour objectif de «gagner en stabilité et de permettre à nos jeunes de s’exprimer», selon Y. Clay.

Cette jeunesse montante est bien encadrée par les tauliers que sont Harrissart, Biro, Valter, Blancher, A. Clay, Gouget et autres Gacquerre.

«Les poloistes du Nord, leur point fort, c’est leur mental, annonce Sébastien Bérenguel, le coach strasbourgeois. Ils ne lâchent jamais rien et sont capables d’exploiter la moindre faille.»

A la Kibitzenau, personne n’a oublié ce 25 octobre 2014. C’était aussi les trois coups du championnat avec… Douai comme premier adversaire. Les Alsaciens en avaient bavé pour s’imposer (10-9) alors que les Nordistes auraient largement mérité le match nul.

«Sérieux et concentrés»

« A nous d’être intraitables, d’être les patrons dans notre bassin, souhaite Bérenguel. Si on les prend de haut, on va déchanter. Si on est sérieux et concentrés, on peut se rendre ce match facile. Cette rencontre doit être une bonne mise en jambes et un bon lancement avant d’aller au Pays d’Aix dans quinze jours.»

Sorry, the comment form is closed at this time.