Water-polo – Pro A : Team Strasbourg – Douai (10-2)Lancement réussi

Oct 15, 2016 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Au lendemain de la première journée de Pro A, le Team Strasbourg peut afficher une belle tête de vainqueur. Comme Montpellier et le Pays d’Aix, les hommes de Sébastien Bérenguel ont pris trois points et réussi leur lancement.

Le Strasbourgeois Pierre-Frédéric Vanpeperstraete échappe au Douaisien Valter. PHOTO DNA - Marc ROLLMANN

Le Strasbourgeois Pierre-Frédéric Vanpeperstraete échappe au Douaisien Valter. PHOTO DNA – Marc ROLLMANN

Pour la petite histoire, grâce à leur différence de buts (+8), les Alsaciens occupent la tête du classement devant les Montpelliérains (vainqueurs du derby de l’Hérault contre Sète) et les Aixois qui ont signé la prouesse du soir en s’imposant 6-5 dans le bassin de Marseille.

Le Pays d’Aix, précisément, sera le prochain adversaire que le Team Strasbourg accueillera le 22 octobre pour un match-choc entre prétendants au Top 4.

« J’ai aimé l’implication défensive de mes joueurs »

Auparavant, le week-end prochain, les Provençaux auront joué le premier tour de l’EuroCup, une épreuve que les Alsaciens ont choisi de ne pas disputer alors qu’ils s’étaient qualifiés.

Deux semaines de travail s’ouvrent donc avant de mettre le cap sur Aix. L’occasion pour le Team de continuer à progresser. Jusqu’à demain matin, c’est Douai qui servira de sparring-partner, puisque les Nordistes sont restés en Alsace pour des séances d’entraînement en commun. Ils constateront sans doute que l’une des clés de leur défaite a été la qualité de la défense du Team.

« C’est le point positif du match, admet Bérenguel. J’ai aimé l’implication défensive de mes joueurs, même en faisant tourner entre les jeunes et les anciens. On va vraiment mettre l’accent là-dessus, encore plus qu’avant. »

Menés 7-0 à l’entame de la 4e période, les Douaisiens ont finalement évité l’humiliation mais n’ont cessé de se casser les dents sur une arrière-garde strasbourgeoise efficace et un Hugo Fontani très vigilant.

« Bien défendre nous a permis d’être explosifs en contre-attaque, note Bérenguel. En attaque, on a malheureusement raté toutes nos supériorités numériques. Il y a eu quelques passes ratées et de la précipitation. »

Contre Douai, c’est passé. Mais dans le bassin aixois, ces bourdes devront être gommées. Si bien défendre sera indispensable, bien attaquer le sera tout autant.

« On entend beaucoup parler du Pays d’Aix en ce moment, conclut Bérenguel. Leur recrutement, leur victoire à Marseille et leur tour d’EuroCup… On sera clairement outsiders chez eux dans quinze jours. »

CS

Une minute de silence a été respectée en mémoire de Charles Suss, un ancien poloïste de la SNS et fidèle de la Kibitzenau, décédé le 1eroctobre.

Sorry, the comment form is closed at this time.