Water Polo – Pro A : Team Strasbourg – CN Marseille (9-8)

Fév 11, 2018 par team_user Categorie: Divers, Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

La sirène du succès

Dans le choc au sommet, le Team Strasbourg a arraché la victoire sur le buzzer, hier soir à la Kibitzenau.

David Babic a marqué le but de la victoire dans la dernière seconde.  PHOTO DNA - J.-C. Dorn
David Babic a marqué le but de la victoire dans la dernière seconde. PHOTO DNA – J.-C. Dorn

 

Quelle intensité ! Strasbourg et Marseille se sont livrés, hier soir, une bataille de tous les instants dans le bassin. Du rythme, de la défense, des duels, des beaux buts et surtout du suspense. Au bout du temps règlementaire, le Team Strasbourg a en effet empoché la mise sur un exploit individuel de David Babic à angle fermé.

Dès le début de la partie, le ton était donné. Strasbourgeois et Marseillais se rendaient coup pour coup au tableau d’affichage. Djurdjic répliquait par deux fois à Babic et Bratic dans les cinq premières minutes de jeu (2-2). Sutic faisait mouche de loin pour donner l’avantage aux locaux mais Bicari remettait les deux équipes dos à dos à la sonnerie (3-3).

La deuxième période était davantage placée sous le signe de la défense. A l’arraché, l’expérimenté Camarasa offrait aux Phocéens leur quatrième réalisation (3-4). L’avantage visiteur était de courte durée. Isolé sur le côté gauche, Janssen égalisait avec sang-froid (4-4).

Après le changement de côté, Strasbourg appuyait brutalement sur l’accélérateur. Toujours aussi compacts en défense, les protégés d’Igor Racunica concrétisaient leurs opportunités en attaque. Janssen, Letica puis Babic faisaient trembler les filets de Scepanovic à tour de rôle (7-4). La réduction du score de Djurdjic laissait toutefois le CNM dans la partie (7-5).

Kovacevic marquait le sixième but marseillais dans la confusion générale alors que l’arbitre avait sifflé au préalable (7-6). Vernoux répondait ensuite à Bratic (8-7). Dominé mais pas abattu, le champion de France en titre recollait sur un penalty de Vukicevic à 1’20 » de la sonnerie.

L’effroi gagnait alors les gradins mais Strasbourg neutralisait, avec courage, la balle de match des hommes de Paolo Malara. Sur le jeu rapide, Fontani lançait Babic côté droit. Le Slovène envoyait un missile hors de portée de Scepanovic.

Le Team pouvait exulter, il compte désormais cinq points d’avance en tête de la Pro A.

 

Christophe SCHNEPP

Sorry, the comment form is closed at this time.