Water Polo – Pro A : Strasbourg – Tourcoing/Lille (18-4)

Mar 11, 2018 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Une classe d’écart

Auteurs d’un premier quart-temps éblouissant, les Strasbourgeois n’ont laissé aucune chance aux Nordistes, hier soir à la Kibitzenau.

Les Strasbourgeois étaient bien trop forts pour leurs adversaires hier soir. PHOTO DNA – JEAN CHRISTOPHE DORN
Les Strasbourgeois étaient bien trop forts pour leurs adversaires hier soir. PHOTO DNA – JEAN CHRISTOPHE DORN

Il n’y a pas eu de match. En écho au film de Dany Boon actuellement dans les salles, le Team Strasbourg s’est offert une “Ch’tite” promenade de santé, au sortir de la trêve d’un mois. La messe était dite dès la fin du quart-temps initial. Le leader a plié son affaire en deux temps trois mouvements, sans laisser la moindre lueur d’espoir aux visiteurs du soir.

Cinquante secondes après le coup d’envoi, les filets nordistes tremblaient déjà. Le capitaine Sutic montrait la voie à sa troupe (1-0). Vanpeperstraete suivait l’exemple de son aîné pour crucifier, par deux fois, l’infortuné Dubois (3-0). Letica ne laissait pas davantage respirer Tourcoing-Lille, déjà en perdition (4-0).

Jablonski, Denux et Marko Chion y allaient également de leur contribution offensive. Ce dernier, pur produit de la formation strasbourgeoise, inscrivait même le premier but de sa carrière en Pro A. Au terme de la première période, le suspense avait déjà quitté la Kibitzenau (7-1). Quelques approximations dans le jeu alsacien permettaient à l’ENTL de remporter le deuxième quart-temps sans conséquence notoire (9-4).

Sous l’impulsion de son sept de base, le Team reprenait le large après le changement de côté. La défense serrait les boulons et l’attaque en tirait bénéfice pour faire fructifier des situations de jeu rapide. Denux, Babic et Vanpeperstraete corsaient l’addition (12-4).

Au relais de Fontani, le jeune Tino Dorn, 16 ans, effectuait sa deuxième entrée de la saison dans la cage strasbourgeoise pour les quatre dernières minutes de la partie. Le minot, chaleureusement soutenu par le public, conservait sa cage inviolée et ses partenaires en rajoutaient une couche au tableau d’affichage. “PFV” finissait le match avec un sextuplé et Janssen signait un doublé dans l’ultime minute de jeu.

Sans surprise, le Team obtenait donc son onzième succès en douze journées de Pro A. Plus que jamais leaders, les hommes d’Igor Racunica auront un rendez-vous autrement plus compliqué, samedi prochain à Nice, candidat aux play-offs.

 

Tony PERRETTE

Sorry, the comment form is closed at this time.