Water-polo – Pro A : Strasbourg – Aix en Provence

Avr 13, 2018 par team_user Categorie: Non classé, Pro A, Water Polo 0 comments

Alexandre Donsimoni (Pays d’Aix)« Aucune pression »

Pour la première fois de son histoire, le Pays d’Aix s’est qualifié pour les play-offs. Une lente mais sûre progression a ouvert les portes des demi-finales aux hommes d’Alexandre Donsimoni, adversaire du Team Strasbourg ce samedi soir.

Alexandre Donsimoni (Pays d’Aix) : « On est déjà tous projetés vers les play-offs ».  PHOTO SYLVAINSAUVAGE13.COM

Alexandre Donsimoni (Pays d’Aix) : « On est déjà tous projetés vers les play-offs ». PHOTO SYLVAINSAUVAGE13.COM

 

Avec 31 points au compteur (répartis en dix victoires, un nul et trois défaites), les poloistes du Pays d’Aix (3es ) vivent leur plus belle saison en Pro A alors qu’il leur reste deux rencontres au menu de la première phase : demain à Strasbourg (leader) puis le 21 avril contre Douai (9e ).

Régulièrement privés de play-offs, ils viennent enfin d’y prendre position validant une progression entamée depuis quelques années.

À la tête de l’équipe depuis douze saisons, Alexandre Donsimoni apprécie cette performance à l’heure d’affronter le Team Strasbourg, bête noire des Provençaux.

 

« Une énorme satisfaction »

– On imagine la grosse satisfaction liée à la validation de la 3e place de votre équipe…

– On a bétonné cette 3e place en deux temps. D’abord en battant Tourcoing/Lille (16-11 le 24 mars) puis en faisant match nul à Nice (11-11 le 31 mars) où on a joué très sérieusement. On est troisièmes et c’est une énorme satisfaction, notre feuille de route est superbe. À ce jour, on a battu deux fois Montpellier, on a dominé Nice puis fait match nul. Marseille nous a battus deux fois et Strasbourg une fois.

– Précisément, au match aller, les Strasbourgeois se sont imposés dans votre bassin. Quel souvenir en avez-vous ?

– Cette défaite (8-9) avait été difficile à avaler… On avait fait un match plein, mais on se prend un but à 0’01 de la fin (par David Babic). À ce jour, je crois que ça va faire au moins neuf fois d’affilée qu’on n’arrive pas à battre Strasbourg.

– Quels sont les progrès effectués par votre équipe pour enfin forcer les portes du Top 4 ?

– On a fait un bon recrutement et il s’est ajouté à la progression générale de l’équipe qui a été constante avec une marche supplémentaire franchie cette saison. Le championnat n’a jamais été aussi relevé et la bagarre est intense pour les places 1 à 5.

– Le Pays d’Aix et Strasbourg sont sûrs d’être en play-offs. Du coup, ce samedi, quelle va être la teneur du match ?

– Je pense que le frein à main sera enclenché, même inconsciemment. On n’a aucune pression et personne ne voudra prendre de risques inconsidérés. L’affiche de ce samedi est très belle, mais de part et d’autre, on sera déjà tous projetés vers les play-offs.

 

Sans Crousillat ni Lothmann

– Vous avez bien une petite idée derrière la tête… ?

– On sait que cette saison, Strasbourg est un modèle de défense. Au cycle aller, ils avaient maltraité tout le monde (40 buts encaissés) , même si on avait réussi à leur en mettre huit. Mais lors des matches retour, je les trouve moins sereins dans ce domaine (41 buts encaissés). Alors…

– Votre équipe sera-t-elle au complet pour ce voyage en Alsace ?

– On est toujours privés d’Ugo Crousillat (blessé au tympan) et on attend des nouvelles du staff médical de l’équipe de France concernant Enzo Khasz. Joyce Lothmann sera laissé au repos alors que notre Japonais Shiga Mitsuaki, de retour de la World League, risque d’être un peu déphasé.

 

Christophe SCHNEPP

La rencontre Team Strasbourg – Pays d’Aix sera à suivre en direct sur www.dna.fr

Sorry, the comment form is closed at this time.