Water-polo – Pro A : Montpellier WP – Team Strasbourg

Un défi de taille

Le Team Strasbourg (2e) se déplace à Montpellier (4e)  demain soir pour un match en retard qui s’annonce très difficile. Le bassin héraultais ne réussit guère aux Alsaciens et l’occupant des lieux est remonté comme une pendule.

« On va être attendus, c’est sûr… » Sébastien Berenguel, le coach strasbourgeois sait à quoi s’attendre dans le bassin d’Antigone où Montpellier, étonnamment tenu en échec par Noisy-le-Sec, ne pourra pas se permettre une nouvelle contre-performance.

« Ils seront agressifs »

« Ils vont être remontés comme des coucous, ils seront agressifs dès l’entame du match, poursuit le coach bas-rhinois. Si on est trop mous, ça va être une galère. »

Si les Montpelliérains sont chauds comme une baraque à frites, c’est que ce 7-7 concédé contre les Noiséens le week-end dernier constitue une belle bêtise.

Comme les Strasbourgeois contre Sète, Montpellier a grillé un joker dans sa feuille de route. Les hommes de Fabien Vasseur n’auront qu’une envie : réagir, rebondir et dominer les Alsaciens, rivaux directs pour la course au Top 4.

« Etre meilleur qu’à Lille »

« La clé sera notre capacité à défendre, annonce Berenguel. Dans ce secteur, il faudra être meilleur qu’à Lille. Quand on additionne toutes les petites erreurs, on se retrouve avec dix buts encaissés. Contre Montpellier, avec un tel total, ça ne passera jamais… »

Dans le camp héraultais, le Hongrois Heinrich est actuellement la meilleure gâchette (11 buts en cinq rencontres). Le Serbe Maksimovic ainsi que les Français Zivkovic, Mustur, Chipotel et Laux seront aussi menaçants.

« Offensivement, on tourne à dix buts de moyenne en ce moment, conclut Berenguel. Sans Romain Blary (*) , c’est plus compliqué mais les joueurs se trouvent de mieux en mieux. Il le faudra face à un gros collectif et un excellent gardien. »

C.S. DNA le 13.11.2015

(*) Victime d’une fracture du nez, il absent jusqu’à début janvier.

Sorry, the comment form is closed at this time.