WATER-POLO – Pro A masculine : Team Strasbourg – Tourcoing/Lille (17-7)Une simple formalité

Avr 16, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Le Team Strasbourg a repris la tête du championnat en surclassant Tourcoing/Lille (17-7), hier soir dans la piscine de la Kibitzenau.

David Babic et le Team Strasbourg ont maintenu la cadence contre Lille/Tourcoing.  PHOTO DNA – Jean-François Badias
David Babic et le Team Strasbourg ont maintenu la cadence contre Lille/Tourcoing. PHOTO DNA – Jean-François Badias
 

Cette saison , le Team Strasbourg est un bulldozer qui écrase tout sur son passage. Déjà qualifiés pour les play-offs, les hommes d’Igor Racunica n’ont pas fait dans la demi-mesure pour ajouter une nouvelle victoire, la 12e , dans leur escarcelle.

Ils reprennent ainsi la première place de Pro A à Montpellier, qui leur avait subtilisé ce fauteuil si précieux à la faveur d’un succès contre le Pays d’Aix en match avancé.

Dès le début, on a senti qu’il n’y aurait pas de match. Il faut dire qu’en face, Tourcoing/Lille se bagarre en queue de peloton. Le moins que l’on puisse écrire, c’est que l’écart théorique s’est rapidement matérialisé dans la piscine.

Dans les cinq premières minutes de jeu, Sutic, Denux puis Lanau permettaient à Strasbourg de prendre un premier ascendant (3-0, 5e ). Jablonski et Chion y allaient aussi de leur contribution avant le premier buzzer (5-1, 8e ).

Rendez-vous à Marseille

Comme s’ils avaient déjà le sentiment du devoir accompli, les Alsaciens se relâchaient au début du deuxième acte. Plus brouillons dans leurs combinaisons offensives, ils gaspillaient plusieurs munitions. Giga et Radocz en profitaient pour réduire l’écart du côté nordiste (5-3, 12e ).

Histoire de ne pas trop trembler, le tandem Babic-Bratic remettait un petit coup de collier avant le changement de côté (7-3, 16e ).

Fidèle à ses habitudes, Strasbourg accélérait dans le 3e quart-temps, se procurant un avantage définitif. Déjà mal en point, les visiteurs perdaient Golejewski, coupable d’un vilain geste sur un adversaire (20e ). Plus frais physiquement et disposant de plus de possibilités sur le banc, les Alsaciens s’envolaient au tableau d’affichage, grâce notamment à Jablonski qui ouvrait son compteur (13-4, 24e ).

L’ultime période, marquée d’emblée par deux réalisations de Denux, était maîtrisée par le Team qui accentuait encore légèrement son ascendant au score (17-7).

La première place en saison régulière se jouera lors de l’avant-dernière journée, samedi prochain dans la piscine de Marseille. S’ils s’imposent sur la Canebière, Sutic et ses partenaires seront quasiment assurés d’aborder les demi-finales en position privilégiée.

Sorry, the comment form is closed at this time.