WATER-POLO – Pro A (demi-finale retour) : Strasbourg – Nice (9-4)Historique

Mai 21, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

En dominant Nice hier soir à la Kibitzenau, le Team Strasbourg s’est qualifié pour la première finale de championnat de France de son histoire.

Dans les ultimes secondes de la partie, tout le public de la Kibitzenau s’est levé comme un seul homme pour acclamer ses protégés. Après avoir buté sur Marseille il y a deux ans, puis Nice la saison passée, le Team Strasbourg a enfin franchi le cap des demi-finales. Les Alsaciens, admirables de solidarité hier soir, ont gagné le droit d’aller défier le grand Marseille en finale de Pro A.

Battus d’une longueur au match aller sur la Côte d’Azur (9-8), les joueurs d’Igor Racunica débutent la deuxième manche en concédant un but d’entrée de jeu par Laversanne (0-1, 2′). En échec lors de leurs trois premières situations de supériorité numérique, les locaux parviennent tout de même à renverser la vapeur grâce à deux réalisations signées Vanpeperstraete et Janssen (2-1, 8e ‘).

En deuxième période, les deux formations restent au coude à coude. Le service de Sutic profite à Denux qui offre un break éphémère aux Bas-Rhinois (3-1, 10e ‘).

Une poignée de secondes plus tard, Laversanne réduit l’écart d’un superbe tir lointain (3-2, 11e ‘). Toujours en difficulté en “zone plus” (1/6 seulement), les Strasbourgeois ne parviennent pas à créer la différence souhaitée au tableau d’affichage.

C’est dans le troisième quart-temps que le Team appuie sur l’accélérateur. Le début de période est exceptionnel. Coup sur coup, Jablonski et Babic, par deux fois, font trembler les filets pour offrir un avantage substantiel à leur équipe (6-2, 21e ‘). En dépit d’une réplique niçoise, Strasbourg clôture le quart-temps avec +3 dans l’escarcelle (7-4, 24e ‘).

 

Fontani chaud-brûlant

Hugo Fontani est chaud-brûlant dans sa cage et les attaquants sudistes butent inlassablement sur lui. Les visiteurs ne parviennent même plus à scorer face à l’intensité défensive proposée par la formation locale. Sutic, puis Vanpeperstraete mettent le couvercle sur les dernières illusions niçoises et Strasbourg s’envole vers sa première finale de Pro A.

Déjà vainqueur à l’aller, Marseille a confirmé à Montpellier (10-11). Le match aller se disputera samedi prochain sur la Canebière, retour à la Kibitzenau le 3 juin à 20h30.

 TP

Sorry, the comment form is closed at this time.