Water-Polo – Pro A : après Tourcoing/Lille – Team Strasbourg (6-16) – La tournée du patron

Nov 06, 2017 par team_user Categorie: Divers, Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Le Team, solide de bout en bout, s’est offert une promenade de santé, samedi soir à Lille. Le leader est en pleine confiance avant le choc face à Nice samedi prochain.

Quatre victoires en autant de matches pour Pierre-Frédéric Vanpeperstraete et le Team Strasbourg. photo archives dna - cédric joubert
Quatre victoires en autant de matches pour Pierre-Frédéric Vanpeperstraete et le Team Strasbourg. photo archives dna – Cédric Joubert
 

« Il n’y a que des motifs de satisfaction. » Igor Racunica était un homme comblé, samedi soir, au bord de la piscine lilloise.

Avant cette rencontre, le Team Strasbourg était prévenu du danger. La moindre baisse de régime pouvait être sanctionnée face à un adversaire nordiste s’étant singulièrement renforcé à l’intersaison.

L’ennui pour Tourcoing/Lille, c’est que le leader lui a rapidement mis la tête sous l’eau. Strasbourg a fait bloc en défense et montré beaucoup de réalisme en attaque.

 

Huit joueurs ont marqué

« On ne les a pas laissé espérer (1-4 après le premier quart-temps). Ce qu’on voulait, c’était démarrer le match à fond. On a mis tout ce qu’il fallait pour se rendre la partie plus facile » se réjouit le coach du Team.

Forte d’une maîtrise permanente, la formation bas-rhinoise a déroulé tout au long de la partie, s’offrant même le luxe de remporter chacune des quatre périodes.

« La clé, c’est toujours la défense. Si on défend comme des guerriers, c’est compliqué pour l’adversaire de nous marquer des buts. On a eu beaucoup de rigueur et de sérieux dans ce domaine », assure Racunica.

L’entraîneur a même pu accorder quelques minutes de jeu, dans l’ultime quart-temps, aux deux jeunes de sa bande (Marco Chion et Arno Rachedi). « Ils ont réalisé des choses intéressantes » apprécie le boss.

L’autre élément marquant, c’est que huit joueurs différents ont alimenté la feuille de scoring. « C’est une victoire d’équipe. Collectivement, on a de la ressource. »

Après quatre journées de Pro A, le ciel est d’un bleu azur pour Strasbourg. Le Team a remporté tous ses matchs, s’imposant notamment aux dépens de Marseille et Montpellier, autres prétendants aux play-off.

L’autre équipe invaincue du championnat, Nice, n’a disputé que trois rencontres jusqu’à présent, une face à Montpellier et les deux autres face à des opposants moins huppés.

 

« Une belle affiche »

Les Azuréens, justement, seront aux prises avec le Team, samedi prochain, à la Kibitzenau. « Nice n’est pas notre adversaire n°1, estime Igor Racunica. D’autres équipes seront dans le coup pour les premières places. Ce sera une belle affiche. Cela permettra d’en savoir plus sur nos possibilités. Ils sont solides depuis le début de saison, ce sera un bon test. »

Après le succès obtenu par Marseille dans le derby provençal face à Aix (14-9), la hiérarchie semble toutefois se dessiner en haut du tableau.

Dominer un autre concurrent direct pour le Top 4 serait assurément un message fort. « Après ce match, le championnat sera encore long. Chaque chose en son temps. » Comblé mais prudent, le coach.

Tony PERRETTE

Sorry, the comment form is closed at this time.