Water-Polo – Pro A: après Team Strasbourg – Sète (16-8)

Déc 04, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Video, Water Polo 0 comments

Une aubaine pour Aubin

Le Team Strasbourg a poursuivi son sans-faute en atomisant les Héraultais de Sète, samedi soir. Son avant de pointe Aubin Denux a rejoint l’équipe de France, hier midi.

Belle saison en cours pour Aubin Denux, leader de Pro A avec le Team Strasbourg et convoqué en stage équipe de France. photo archives dna - cédric joubert
Belle saison en cours pour Aubin Denux, leader de Pro A avec le Team Strasbourg et convoqué en stage équipe de France. photo archives dna – cédric joubert
 

Comme on pouvait s’y attendre, ça n’a pas fait un pli. Dans le quasi-choc des extrêmes entre le leader et l’avant-dernier, le suspense a été vite balayé. Après un quart-temps, Strasbourg s’était déjà grandement facilité la tâche (4-1).

Le Team poursuit donc son parcours idéal au sommet du classement. Sept victoires en autant de journées avant de boucler l’année civile et le cycle aller chez son dauphin Aix-en-Provence, le 16 décembre.

 

«On mérite notre première place»

«On joue avec beaucoup de sérieux et on mérite notre première place, apprécie Aubin Denux, l’avant de pointe. Ce qui nous arrive ne vient pas du hasard. On travaille pour être au top à chaque match. Journée après journée, on s’efforce de progresser dans notre jeu, de gommer les petites erreurs. Pour le moment, ça nous sourit au niveau des résultats. Pourvu que ça dure…»

De sourire justement, il en est spécialement question pour Aubin Denux ces derniers temps puisque l’avant de pointe figure parmi les dix-sept joueurs appelés à participer à un rassemblement avec l’équipe de France cette semaine.

Il a rejoint les Bleus hier midi au centre fédéral de l’INSEP à Paris. Il s’agit d’une revue d’effectif, sans match amical, à l’occasion des premiers pas du nouveau sélectionneur, le Monténégrin Nenad Vukanic.

«Il a essentiellement pris des joueurs de 22 ans et moins, justifie Denux. Il ne nous connaît pas forcément et veut voir ce dont on est capables. C’est une très bonne opportunité pour démontrer notre valeur. Cela récompense le travail que l’on fournit en club. L’équipe de France, c’est tellement énorme. Il n’y a que du plaisir à prendre.»

A l’occasion de ce rassemblement, Denux est le seul Strasbourgeois retenu (*). L’enjeu, c’est aussi de préparer des échéances un peu plus lointaines.

 

En pensant aux Jeux olympiques

«Il y a les JO à Tokyo en 2020 et surtout à Paris en 2024, glisse l’Isérois de 21 ans. Même si c’est encore loin, ça trotte forcément dans un coin de ma tête. Jouer les Jeux à domicile, c’est un rêve pour tout sportif de haut niveau.»

Depuis le départ en Italie de Romain Blary à l’été 2016, Aubin Denux a inévitablement gagné du temps de jeu en Pro A (10 buts depuis le début de la saison).

«J’acquiers de l’expérience et ça me permet de progresser dans tous les domaines. A Strasbourg, je joue avec de grands joueurs. Les progrès que j’ai réalisés, ça vient aussi d’eux et de leurs conseils au quotidien.»

Recruté en provenance d’Aix-en-Provence il y a deux ans et demi, le « beau bébé » d’1,91m entend saisir sa chance chez les Bleus alors que se profilent bientôt les qualifications pour l’Euro 2018.

«A moi de montrer que je mérite de porter ce maillot», annonce l’ancien pensionnaire des équipes de France U17 et U19.

TONY PERRETTE

Sorry, the comment form is closed at this time.