Water-polo – Pro A : après Team Strasbourg – Nice (10-3)«Garder le rythme»

Nov 13, 2017 par team_user Categorie: Divers, Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

La chevauchée fantastique du Team Strasbourg se poursuit avec un leadership assuré dans le classement de la Pro A et une sûreté grandissante dans son jeu.

Aubin Denux (bonnet blanc) et les Strasbourgeois ont à nouveau été en réussite samedi soir. Cette fois, c’est contre Nice qui en fait les frais. photo dna - cédric joubert
Aubin Denux (bonnet blanc) et les Strasbourgeois ont à nouveau été en réussite samedi soir. Cette fois, c’est contre Nice qui en fait les frais. photo dna – cédric joubert
 

Ce n’est qu’au mois de juin 2018 que le champion de France sera connu. Mais alors que la moitié des matches aller a été atteinte, le Team Strasbourg ne cesse d’envoyer des signes très forts à ses adversaires.

La vérité du moment peut ne pas être celle de la fin de la saison. Si la machine strasbourgeoise écrase tout sur son passage actuellement, un seul blessé et les rouages tourneront de façon moins fluide.

 

« Si les joueurs sont disciplinés alors, il y a un grand collectif qui existe »

« La priorité, c’est de garder le rythme et le jeu qu’on a trouvé », résume Igor Racunica, un entraîneur satisfait de ce qu’il a appelé « la plus belle victoire de la saison à ce jour », celle qui, samedi soir, a permis à son équipe de faire baisser pavillon à des Niçois pourtant loin d’être les perdreaux de l’année.

« On a bien défendu et on a pu envoyer quelques belles contre-attaques, ajoute coach Igor. On a contrôlé le score et réussi à maintenir Nice à bonne distance. Et même quand Vanpeperstraete et Letica ont eu leur 3e faute, on n’a rien lâché. »

Repli défensif efficace, placement, compensation, anticipation, malice, dextérité… et presque une vingtaine d’arrêts d’un Hugo Fontani très inspiré : la copie défensive rendue par le Team est épatante.

Devant, en attaque, le verrou niçois a sauté à dix reprises. Mention spéciale à la pointe Aubin Denux (3 buts), à la prise de responsabilités de Marko Bratic alors que David Babic, face à son ancien club, a fait le spectacle.

« Je suis comme ça contre toutes les équipes, sourit-il. Marquer des buts, c’est bien mais tout part de la défense. Si on est sérieux et collectif, on pourra encore signer des victoires aussi propres que celle-ci. »

« Tout se situe au niveau de la concentration, reprend Igor Racunica. Tu dois l’être d’un bout à l’autre du match. Si tu ne l’es pas, ça veut dire que tu ne respectes pas le travail de l’équipe et que tu ne te respectes pas toi-même. Si les joueurs sont disciplinés alors il y a un grand collectif qui existe. »

Et, à ce jour, celui du Team Strasbourg est solidement en place. Vivement la suite !

Christophe SCHNEPP

Sorry, the comment form is closed at this time.