Coupe de la Ligue à Douai (d’aujourd’hui à dimanche)

Jan 26, 2018 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Video, Water Polo 0 comments

Redevenir les patrons

Au lendemain de sa première défaite en championnat, le week-end dernier à Montpellier, le Team Strasbourg annonce la couleur : il veut gagner la Coupe de la Ligue qui se joue d’aujourd’hui à dimanche à Douai.

Pierre-Frédéric Vanpeperstraete attend une remobilisation générale. PHOTO DNA – Laurent RÉA

La Coupe de la Ligue, 5e du nom, est une parenthèse dans le championnat de Pro A. Elle est dotée du trophée Emmanuel-Ducher (*) et se dispute à partir d’aujourd’hui à Sourcéane, la nouvelle piscine de Douai.

Huit équipes sont en lice : sept issues de la Pro A mais sans Sète (pas qualifié) ni Nice, radié administrativement (voir encadré) ainsi que Reims, leader de N1. Le tenant du trophée est Montpellier. Marseille (2015) et Nice (2014, 2016) sont les vainqueurs précédents.

Pour le Team Strasbourg, leader de la Pro A, la priorité est de bien rebondir et de redevenir performant pour oublier rapidement la défaite, première de la saison, concédée samedi à Montpellier (8-5).

« Pour la gagne »

« On y va pour la gagne, c’est clair, annonce Pierre-Frédéric Vanpeperstraete, l’international du Team. C’est une coupe donc ce n’est pas aussi important que le championnat : on va pouvoir y évoluer en étant libérés dans nos têtes mais en nous investissant à 100 % »

« À Montpellier, on a été tous mauvais, ajoute-t-il. Et puis notre adversaire, ce n’était pas Faches-Thumesnil (**) ! De plus, les conditions étaient dures, l’arbitrage ne nous a pas aidés, les entraînements précédents n’étaient pas top, David (Babic) avait mal le dos, Aubin (Denux) souffrait du coude et Marko (Bratic) était malade… On préfère voir le verre à moitié plein : c’est une claque qui peut être bénéfique et qui doit nous faire réagir. À nous de nous remobiliser et de tirer dans le même sens à nouveau. »

Cet après-midi (14h45) en quart de finale, les hommes de Racunica affrontent Reims, leader de N1 depuis quelques saisons et qui compte une petite légion alsacienne dans ses rangs : les Missy père et fils (Franck et Nicolas) et Léo Vix, arrivé l’été dernier de la Kibitzenau.

« Je pense que le niveau de Reims doit correspondre à celui des derniers de Pro A, estime Vanpeperstraete. C’est une belle équipe et il va falloir la considérer sérieusement même si c’est une N1. »

Au grand complet (Babic, Denux et Bratic sont rétablis), les Strasbourgeois se lancent dans cette Coupe de la Ligue avec un standing à faire respecter et une grosse faim. Et un premier trophée à soulever ?

(*) Ancien international français (il avait fait les JO de 1992), Emmanuel Ducher avait joué à Taverny, Nice, Marseille, Aix-en-Provence et Aix-les-Bains. Il est décédé en janvier 2013 des suites d’une longue maladie. (**) Commune du Nord (17000 habitants

Christophe SCHNEPP 

Sorry, the comment form is closed at this time.