Water Polo – Pro A : Team Strasbourg – Douai (15-6)

Mar 26, 2018 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

La tournée du patron

Le choc des extrêmes a très nettement tourné en faveur du leader strasbourgeois, hier soir dans le bassin de la Kibitzenau.

 

Au sortir de sa facile victoire acquise aux dépens de la lanterne rouge, il ne manque plus qu’un point au Team Strasbourg pour s’assurer mathématiquement de la première place de la saison régulière. La troupe d’Igor Racunica aura deux occasions pour y parvenir, la première contre Aix le 14 avril à la Kibitzenau et la deuxième à Sète une semaine plus tard.

 

90 secondes de jeu à peine

Comme on pouvait s’y attendre, il n’y a pas eu de suspense, hier soir, dans la piscine strasbourgeoise. Le chrono était enclenché depuis 90 secondes lorsque Sutic tirait bénéfice d’une première situation de supériorité numérique pour déflorer la marque. Les deux autres « ic » de la bande imitaient leur capitaine : Bratic et Babic créaient un premier écart (3-0). Si Valter réduisait le score, Vanpeperstraete répliquait aussitôt (4-1).

L’entame de la seconde période correspondait à un temps faible dans le camp du Team. Lepoint ramenait les siens à deux longueurs avant de voir le poteau alsacien s’opposer à une balle de -1. À l’inverse, Strasbourg appuyait à nouveau sur l’accélérateur. Branché en mode rouleau compresseur, le leader empilait quatre buts en l’espace de trois minutes. Le matelas était bien solide au changement de côté (8-2).

 

Une classe d’écart

C’était un match un peu bizarre où la formation locale haussait le rythme à sa guise lorsque la menace se révélait plus précise. Dans le troisième quart-temps, Fontani réalisait de belles parades dans sa cage offrant plusieurs opportunités de jeu rapide à son équipe.

Douai, toujours fanny cette saison, était plus que dépassé et l’écart se creusait inexorablement à l’affichage lumineux (11-4).

Schmitt prenait brillamment la suite de Fontani dans le but strasbourgeois. De l’autre côté du bassin, Vanpeperstraete régalait le public. L’international français ajoutait trois nouvelles réalisations dans son escarcelle. Les buts de Valter et Michel dans les derniers instants allégeaient à peine l’addition pour les Nordistes. Strasbourg était beaucoup trop fort pour eux

 

Tony PERRETTE

Sorry, the comment form is closed at this time.