WATER-POLO – Pro A masculine (finale retour) : Team Strasbourg – CN Marseille (20h30)Plus belle l’envie

Juin 03, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Surclassés à l’aller (10-5), les Strasbourgeois doivent manifester une réaction d’orgueil, en finale retour, ce soir à la Kibitzenau. Cinq commandements pour envisager l’improbable remontée.

Le Team Strasbourg est au pied d’une sacrée montagne.  PHOTO DNA – Jean-François Badias
Le Team Strasbourg est au pied d’une sacrée montagne. PHOTO DNA – Jean-François Badias
 

De la fierté tu auras. Le Team ne peut pas accepter ce qui s’est produit lors de la finale aller samedi dernier. Perdre dans ces proportions (10-5) n’est pas envisageable.

Les Strasbourgeois ont-ils trop respecté le CN Marseille ou ont-ils été inhibés par l’enjeu de la finale ? L’équipe alsacienne doit montrer les crocs et ne surtout pas baisser le regard. Blessée dans son amour-propre, elle entend manifester une réaction d’orgueil et légitimer, aux yeux de tous, sa place en finale.

« Que les Marseillais se disent qu’ils vont passer une sale soirée »

Historiquement, Marseille est une formation misant beaucoup sur la pointe, en mode renard des surfaces, dans son jeu offensif. À l’aller, Strasbourg en a fait les frais.

« On doit être beaucoup plus rigoureux dans le secteur défensif, on a pris trop de buts “pourris” là-bas, estime Pierre Chion. Alors oui, s’ils tirent dans la lucarne ou barre rentrante, ces buts-là sont inévitables. Mais on n’a pas le droit de prendre des buts sur des balles qui traînent devant la cage. »

Remporter cette finale retour par six buts d’écart ou plus ( à +5, il y aurait des tirs au but, ndlr) suppose de réaliser le match parfait. À l’aller, le Team n’a concrétisé qu’une seule de ses dix situations de supériorité numérique. C’est beaucoup trop peu.

« On a l’obligation de se montrer plus efficace en zone “plus” », souligne le coach, Igor Racunica. Marseille, qui a su se montrer solide, a gagné la bataille psychologique. Il est impératif d’inverser le rapport de forces.

La piscine de la Kibitzenau devrait être, à nouveau, bien remplie ce soir. Aussi infime soit-elle, l’opportunité de remporter le premier titre de champion de France de l’histoire du Team Strasbourg passera par une soirée enflammée. « On doit mettre le grain de folie qui nous a manqué lors du premier match. Dès le début, il faut que les Marseillais se disent qu’ils vont passer une sale soirée », annonce Pierre Chion.

« Dans tous les secteurs, il faudra être meilleur »

L’équipe qui a coulé le week-end dernier était le fantôme de celle qui a remporté la première phase de Pro A. Son vrai visage, Strasbourg doit le montrer ce soir. « Dans tous les secteurs, il faudra être meilleur, recommande Igor Racunica. On doit montrer quelle équipe on est. »

Gagner par cinq buts d’écart, le Team l’a fait en demi-finale retour il y a quinze jours. « Si on a été capables de renverser Nice, pourquoi pas Marseille ? », espère Pierre Chion.

TP

Sorry, the comment form is closed at this time.