Water-Polo – Pro A masculine : après CN Marseille – Team Strasbourg (5-7

Oct 23, 2017 par team_user Categorie: Divers, Pro A, Water Polo 0 comments

Water PoloCoup de maître

Les Strasbourgeois ont marqué les esprits en s’imposant dans la piscine du champion de France en titre, samedi soir. Un succès de nouveau acquis grâce à une grosse défense.

Igor Racunica (à gauche) et ses troupes ont frappé un grand coup en allant s’imposer dans le bassin marseillais. PHOTO DNA – Jean-François Badias
Igor Racunica (à gauche) et ses troupes ont frappé un grand coup en allant s’imposer dans le bassin marseillais. PHOTO DNA – Jean-François Badias
 

Igor Racunica ne pouvait pas rêver d’un plus beau cadeau d’anniversaire. L’entraîneur croate du Team Strasbourg soufflait samedi ses trente-huit bougies. « Je ne peux que remercier mes joueurs, ils m’ont offert une victoire magnifique pour fêter ça », se réjouit le “boss”, évidemment comblé par la production des siens en terre phocéenne.

« On a fermé la cabane »

« Les gars ont réussi un superbe match, reprend Racunica. Il faut leur tirer un grand coup de chapeau. On voulait jouer Marseille les yeux dans les yeux et on a fait mieux que ça en les battant chez eux. C’est une grosse performance. Cela montre qu’on a des arguments et toutes les qualités pour aller loin. »

Gagner à Marseille ne peut pas être considéré comme une performance banale. C’est seulement la deuxième fois que le Team s’y impose.

La nuance, c’est que lors du premier succès (le 14 mai 2016), la formation locale était privée de plusieurs joueurs majeurs alors même qu’elle avait déjà son ticket pour les play-offs en poche.

Là, ce n’est pas du tout la même histoire car le CNM était au complet samedi soir. « Gagner là-bas, c’est un truc génial mais ce qui est encore plus fort, c’est de les avoir tenus à cinq buts. Cela prouve le niveau de notre défense et l’attitude extraordinaire des gars pour préserver notre cage », s’enthousiasme Igor Racunica.

Dans le but, Hugo Fontani n’étonne plus : il est bel et bien le patron. Devant lui, Strasbourg a défendu avec intelligence sur les pointes adverses, considérées depuis toujours comme le point fort des Marseillais.

Vanpeperstraete, Jablonski et Sutic, notamment, ont donné leur corps à leur équipe pour annihiler les assauts adverses. « On a fermé la cabane », illustre Racunica.

Quant à Boris Letica, il est clairement le “facteur X” de cette équipe. L’ancien joueur de l’ENKA Istanbul, recruté à l’intersaison, a été omniprésent en défense et réaliste en attaque (2 buts). « Boris nous apporte énormément, apprécie le coach. Il met beaucoup d’intensité et donne de la stabilité à notre défense. »

Collectivement, le Team, vice-champion de France la saison dernière, sait qu’il devra s’inspirer, à l’avenir, de la partition interprétée en Provence. « On ne gagnera aucun match sans une grosse défense, prévient Racunica. Il faut que, cette saison, ce soit le principe de base de notre jeu. »

Lors de la prochaine journée, les Alsaciens accueilleront Montpellier samedi soir. Des Héraultais, candidats naturels aux play-offs, qui ont martyrisé Douai (15-8) ce week-end après avoir pris l’eau à Nice (10-4) en ouverture de la saison.

Tony  PERRETTE

Sorry, the comment form is closed at this time.