Water-Polo – Pro A (1re journée) : Team Strasbourg – Noisy-le-Sec (20h30)Méfiance de rigueur

Oct 07, 2017 par team_user Categorie: Divers, Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Pour le lancement de la saison, le Team Strasbourg a l’avantage de jouer à domicile mais s’avance prudemment face à des Noiséens à l’effectif complètement remanié.

Igor Racunica (tableau en main) et les Strasbourgeois débutent la nouvelle saison ce soir à domicile contre des Noiséens au potentiel énigmatique.  PHOTO DNA – Jean-Christophe DORN
Igor Racunica (tableau en main) et les Strasbourgeois débutent la nouvelle saison ce soir à domicile contre des Noiséens au potentiel énigmatique. PHOTO DNA – Jean-Christophe DORN
 

Affronter Noisy-le-Sec, une équipe abonnée aux dernières places de la Pro A ces dernières saisons, ressemble à une entame très en douceur pour le Team Strasbourg ce soir.

Mais les hommes de la Kibitzenau, premiers de la phase régulière du championnat 2016/17 puis finalistes contre Marseille, auraient tort de fanfaronner

Car du côté de Noisy-le-Sec, l’intersaison a été intense avec l’arrivée de six étrangers, de l’ex-Strasbourgeois Quentin Blary et d’un entraîneur monténégrin.

« En début de saison, on part tous de zéro »

Face à un adversaire à l’effectif si profondément modifié, le Team Strasbourg (où le Croate Letica est l’unique arrivée) devra rester humble pour éviter une mésaventure.

Quelle que soit la configuration de l’équipe noiséenne, les Alsaciens devront aussi et surtout gagner car leur nouveau standing l’exige. « On sort d’une belle saison même s’il y a eu la déception de perdre la finale contre Marseille », note le gardien de but Hugo Fontani.

« L’équipe a encore gravi une marche supplémentaire, ajoute-t-il. Franchir la dernière aurait été le top mais au moins, tu sais que si tu arrives en finale, c’est que tu as bien bossé. »

Bosser, les Strasbourgeois l’ont fait depuis le 15 août dernier, jour des retrouvailles. Puis, le labeur est monté en puissance pendant les trois jours de la Ligue des champions à la Kibitzenau (15-17 septembre).

Face aux Italiens de Naples, aux Turcs d’Istanbul et aux Monténégrins du Jadran Herceg Novi, les coéquipiers de Jean-Baptiste Schmitt ont pu s’étalonner et constater ce qui les séparait encore du très haut niveau.

« On a beaucoup appris pendant cette Ligue des champions, confirme Igor Racunica, le coach strasbourgeois. On n’a pas pu se qualifier pour l’étape suivante mais on a pris beaucoup d’expérience. Globalement, je suis satisfait. »

« L’équipe est prête pour les trois coups de la Pro A, ajoute-t-il. On s’est bien renseigné sur Noisy, on a vu des vidéos. En plus des sept nouveaux joueurs, notre adversaire a un nouvel entraîneur qui va venir avec ses idées et un autre état d’esprit. »

« On peut s’attendre à une très bonne opposition, conclut Racunica, qui récupère l’avant de pointe Robin Denux. Je ne pense pas que nous ayons un quelconque avantage parce que nous jouons à domicile. En début de saison, on part tous de zéro. Penser le contraire serait un piège qui pourrait nous coûter cher. »

Le groupe

Fontani et Schmitt au but, Chion, Sutic, Janssen, Jablonski, Babic, Letica, Lanau, Denux, Vanpeperstraete, Rachedi, Bratic. Entraîneur : Igor Racunica

Coup d’envoi : 20h30, piscine de la Kibitzenau.

CS

Sorry, the comment form is closed at this time.