Ligue des champions – Le Team Strasbourg au 1er tour des qualifications (auj. 20h30) Du lourd, du très lourd…

Sep 15, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Treize équipes sont engagées ce week-end dans le premier tour qualificatif pour la Ligue des champions. Le Team Strasbourg (2e de Pro A la saison passée) a la chance d’évoluer à domicile mais son entrée en jeu, ce soir, face aux Monténégrins du Jadran Herceg Novi, s’annonce très compliquée.

Nikola Sutic (à droite) et ses coéquipiers du Team Strasbourg sont de retour en Ligue des champions et rêvent de passer au 2 e tour qualificatif.  photo dna – cédric joubert
Nikola Sutic (à droite) et ses coéquipiers du Team Strasbourg sont de retour en Ligue des champions et rêvent de passer au 2 e tour qualificatif. photo dna – cédric joubert
 

On ne va pas se mentir : si les poloistes du Team Strasbourg parviennent à rejoindre le 2e tour qualificatif de la Ligue des champions, il s’agirait d’une magnifique prouesse étant donné le calibre de leurs trois adversaires qu’ils vont affronter, de ce soir jusqu’à dimanche, dans leur antre de la Kibitzenau.

Dans l’ordre d’apparition : le Jadran Herceg Novi (champion du Monténégro), le Circolo Canottieri de Naples (3e de Série A1 italienne) et les Turcs d’ENKA Sport Istanbul (2es de D1 derrière Galatasaray).

« On respecte tous nos adversaires, mais ils ne nous effrayent pas »

« Bienvenue en Ligue des champions, sourit Igor Racunica, l’entraîneur strasbourgeois. On est prêt, on est concentré et je nous crois capables de passer au deuxième tour. On respecte tous nos adversaires, mais ils ne nous effrayent pas. »

Finaliste de Pro A la saison passée, le Team a encore franchi une marche supplémentaire qui lui a ouvert les portes de la plus belle des coupes d’Europe. Ses organisations remarquées, en championnat, en Coupe de la Ligue et en World League (avec l’équipe de France) lui ont donné la chance de jouer ce premier tour à domicile.

Trois jours durant, le water-polo de haut-niveau sera mis à l’honneur. Dans l’eau, le spectacle, le muscle et l’intensité seront au rendez-vous.

Pour l’acte 1, ce sont Naples et Istanbul qui en découdront tout à l’heure à partir de 17h50. Puis les supporteurs strasbourgeois monteront en régime à 20h30 quand leurs protégés se frotteront au redoutable Jadran (« Adriatique » en monténégrin) Herceg Novi.

« C’est le champion national, pas besoin de le présenter, indique Racunica. C’est une très grosse équipe, présente dans toutes les coupes d’Europe depuis quinze ans. C’est un polo rapide, puissant, agressif avec deux gauchers, plusieurs internationaux et surtout treize joueurs de même niveau, d’où beaucoup de rotations à attendre. »

Et que penser des Napolitains et des Stambouliotes ? « On verra le moment venu, répond Racunica. On avance match par match. On veut profiter de jouer chez nous, devant notre public. On se sent plus sûr dans ces conditions. »

En s’appuyant sur une préparation physique et tactique qui a débuté le 1er août avec un stage de trois jours en Italie, le Team (*) s’attaque à un défi de taille : laisser deux équipes derrière lui pour passer au 2e tour des qualifications.

« On peut chacun ressentir un peu de stress ou de d’impatience, conclut Racunica. Le plus important sera la réaction du groupe une fois dans l’eau. Il ne faudra pas être spectateur mais acteur de ce beau film qu’est la Ligue des champions. »

(*) Blessé à une oreille, Aubin Denux est incertain.

CS

Sorry, the comment form is closed at this time.