« Ça va chauffer ! »

Sep 13, 2017 par team_user Categorie: Partenaires, Pro A, Water Polo 0 comments

Engagé en fin de semaine dans le premier tour qualificatif pour la Ligue des champions, le Team Strasbourg pourra compter sur son gardien de but Hugo Fontani qui sort d’un été bien rempli.

Hugo Fontani et Strasbourg retrouvent une Coupe d’Europe.  photo archives dna – jean-christophe dorn
Hugo Fontani et Strasbourg retrouvent une Coupe d’Europe. photo archives dna – jean-christophe dorn
 

La saison s’est-elle vraiment arrêtée pour Hugo Fontani, le gardien de but du Team Strasbourg ? Le 3 juin dernier avec ses coéquipiers, il battait Marseille en finale retour de Pro A et, dès le lendemain, il rejoignait l’équipe de France pour la préparation des Mondiaux de Budapest.

Dans la capitale hongroise, les Bleus terminaient à la 14e place sur 16 équipes. 2e gardien derrière le Niçois Rémi Garsau, Fontani (22 ans) a eu un peu de temps de jeu : la dernière période contre l’Italie et les deux premières face à la Hongrie.

« Contre les Italiens, je suis plutôt content de moi, dit-il. J’ai réussi une prestation correcte (trois buts encaissés). Mais face à la Hongrie, j’ai clairement bu la tasse en prenant cinq buts en cinq minutes…. »

Pour ce dernier match de poule, les Français jouent le soir devant 10000 spectateurs déchaînés. La Hongrie s’impose 13-7 et ira ensuite en finale. « C’était impressionnant. D’habitude, je ne suis pas stressé mais là, j’ai eu un coup de mou. »

Bye-bye Budapest pour trois semaines de vacances avant de rejoindre Strasbourg et la piscine de la Kibitzenau où les joueurs du Team Strasbourg étaient à pied-d’œuvre depuis le 15 août.

« Je les ai retrouvés le 23 août, j’avais hâte, je ne voulais pas revenir trop rouillé, sourit-il. Comme je n’ai quasiment pas arrêté pendant l’été, la préparation avec le Team me semble facile… Et je ne voulais pas perdre le niveau de jeu atteint avec l’équipe de France. »

« Tout est possible »

On l’a compris : c’est un Fontani affûté et motivé qui va se lancer dans sa 5e saison à Strasbourg. Avec un début en fanfare sous la forme des trois matches de Ligue des champions, de vendredi à dimanche à la Kibitzenau.

« C’est magnifique de démarrer une saison par ce type d’épreuve, se réjouit-il. Ça va donner de la visibilité à notre sport. On n’aura pas de voyage donc pas de fatigue. Le public sera pour nous, tout est ouvert et possible. »

« On sait que, par rapport au standing de nos adversaires, on est clairement outsiders et que ça va être très compliqué, admet-il. Mais faut pas se poser de questions : on gagne tout et on passe au 2e tour ! »

Comme ses coéquipiers, Hugo Fontani ressent une vrai impatience à se plonger dans cette Ligue des champions. « On a envie que ça commence mais on ne va pas non plus se manger la tête, conclut-il. La pression, on l’aura jeudi soir (veille du premier match, contre les Monténégrins de Herceg Novi). Ensuite, ça va chauffer ! Et même si on perdait tout, on aura fait de sacrés matches… Cette Ligue des champions, c’est le cadeau qu’on s’est offert en terminant 2e de Pro A. »

CS

Sorry, the comment form is closed at this time.