WP – Team Strasbourg : zoom sur la recrue Aubin Denux (ex Pays-d’Aix)

Une pointe de jeunesse

Team Strasbourg - Aubin DenuxIl est l’une des quatre nouvelles têtes à venir étoffer le groupe strasbourgeois cette saison. L’ancien Aixois Aubin Denux se pose en Alsace pour progresser et compléter un effectif fort séduisant.

Aubin Denux est l’une des quatre nouvelles têtes du Team Strasbourg et de loin la plus jeune.. PHOTO DNA – JF Badias

Des quatre renforts , il est de loin le plus jeune, mais parallèlement celui qui occupe le poste le plus avancé.

À 19 ans, ce solide gabarit (1,91m, 88kg) débarque à Strasbourg pour peser sur les défenses, intimement convaincu par le projet du Team.

« Le coach Sébastien Bérenguel m’avait appelé il y a plusieurs années, explique l’ancien joueur du Pays d’Aix. Là, il m’a présenté un projet sportif ambitieux, qui me plaisait. Le fait de jouer une Coupe d’Europe a également été un argument de poids. »

« Tout est cadré ici »

Et de la piscine de son école à l’Europe, il y a un pont qu’Aubin Denux a emprunté avec maîtrise, lui qui a « débuté le water-polo en cours de sport. » « Ça m’a plu et, depuis l’âge de six ans, je n’ai pas arrêté », se satisfait ce dernier.

Mais le natif d’Échirolles, son premier club, ne se contente pas de faire de sa passion un loisir. À 13 ans à peine, il met les voiles, direction Nice, Aix-les-Bains puis le champion de France Marseille, avant d’atterrir à Aix-en-Provence l’année dernière.

« Ça fait maintenant quelques années que je joue contre Strasbourg et chaque saison, on sent une amélioration, constate Denux. Là, ils ont vraiment fait un bond en avant.

«Et puis on voit que tout est cadré ici, les entraînements sont cohérents et le niveau plus élevé. » Entouré de quatre des meilleures gâchettes de Pro A (Bratic, Sutic, Babic et R. Blary, plus de 200 buts cumulés sur la saison 2014-2015), il va tout entreprendre pour rester dans le quatuor de tête du championnat et faire bonne figure sur la scène européenne (voir encadré).

Recruté pour évoluer en tant que pointe, celui qui a scoré à onze reprises la saison passée se frottera à la concurrence de l’international A Romain Blary, « l’une voire la meilleure pointe de France », de l’aveu du gamin. « À la base, je suis défenseur-pointe mais un jour, en Equipe de France, j’ai pris le relais de la pointe et depuis, je crois que j’ai joué à tous les autres postes », sourit la recrue.

Oui, Aubin Denux peut faire valoir sa polyvalence, son expérience internationale et ses deux championnats d’Europe disputés avec les juniors. Mais le garçon sait pertinemment quel travail fournir pour se faire une place.

« Je sais que je pars un peu dans l’inconnu et que j’aurais moins de temps de jeu. Ma technique est à améliorer mais je nage vite et je ne me fatigue pas trop. »

Lui qui admet avoir eu « un peu d’appréhension » à passer des Bouches-du-Rhône à l’Alsace s’est peu à peu acclimaté. Après avoir délaissé son « Aix », il a trois ans (la durée de son contrat) pour finir dans les bras du Rhin.

L.W. DNA le 01.09.15

Sorry, the comment form is closed at this time.