Rendez-vous incontournable

Fév 02, 2018 par team_user Categorie: Divers, Natation, Partenaires 0 comments

Organisée sur le modèle olympique « séries-finales », et placée en pleine période de travail avant les championnats de mars, le meeting de Strasbourg a attiré du beau monde.

Clément Bidard (Team Strasbourg) a pris ses marques avant les échéances nationales. PHOTO DR – Pascal Créer
Clément Bidard (Team Strasbourg) a pris ses marques avant les échéances nationales. PHOTO DR – Pascal Créer

Les chiffres confirment et illustrent la réussite et la bonne organisation de l’édition 2018 du Meeting de Strasbourg : plus de 450 nageurs, 2 100 engagements, 39 clubs, des délégations étrangères et des clubs de tout le Grand Est.

 

Une étape dans le calendrier de préparation

En meeting, les nageurs arrivent rarement frais ; cela n’en fait pas moins une étape forte du calendrier de préparation. Pourtant, le week-end dernier, l’atmosphère à la piscine de la Kibitzenau était électrique. Le fait de créer une forte concurrence avec la présence de nageurs étrangers d’un niveau de performance élevé a été payant.

Les nageurs ont donné le meilleur d’eux-mêmes et cette compétition a permis aux entraîneurs de mesurer le travail qu’il reste à fournir avant les différents championnats pour y arriver dans des conditions physiques optimales.

Pour créer une émulation auprès des clubs et des nageurs, le club organisateur, le Team Strasbourg, a réédité pour la sixième année consécutive, le désormais traditionnel “challenge Jacky Ernewein”, qui récompense le club dont les dix meilleurs nageurs ont récolté le plus de points sur leur performance individuelle.

Ce challenge suscite chaque année une effervescence chez les nageurs, qui trouvent en plus d’une compétition individuelle un challenge proche des célèbres interclubs.

La délégation de la Suisse Romande a remporté le Trophée cette année.

 

Les Bas-Rhinois dans la compétition

Les Bas-Rhinois ont montré une fois de plus leur capacité à nager vite. Les deux espoirs Clément Bidard (Team Strasbourg) et Léo Palfray (AC2M) trouvent leurs marques, remportant leurs courses et enchaînant les finales.

On note également les belles performances d’Adeline Furst, l’Obernoise, qui a gagné toutes les courses sur lesquelles elle était engagée, comme celles de sa coéquipière, la brasseuse Mathilde Kaelbel.

On n’oubliera pas les performances de la jeune crawleuse du Team Strasbourg, Louise Castelain, ainsi que celles d’Emma Lindauer, jeune brasseuse, et de Stéphane Furst, vainqueur de la finale du 200 m dos. Ces deux derniers nageurs ont permis à l’Erstein Aquatic Club d’accéder à la troisième marche du podium du Challenge.

« Les clubs bas-rhinois se professionnalisent dans leurs structures de gestion, se félicite Stéphane Metzger, le directeur technique du Team Strasbourg et président du Comité départemental. Ils répondent aujourd’hui aux exigences fédérales croissantes, ce qui leur permet d’organiser des meetings au niveau de plus en plus élevé et en s’assurant de la présence de 11 clubs étrangers et 9 au-delà de la région Alsace. »

Olivier Haberer, le responsable de l’organisation, a salué la présence de cinquante officiels sur les deux journées de compétition et le travail d’une quarantaine de bénévoles.

 

Juliette UNNA-OHRESSER

Sorry, the comment form is closed at this time.