L’alsacienne du jour – Marine Schwartz

Nov 24, 2015 par team_user Categorie: Natation 0 comments

Marine a le sourire

Marine Schwartz a pris plaisir et records personnels cette semaine à Angers.

Marine Schwartz a battu ses records. PHOTO DNA – Michel Kurst

Marine Schwartz a plutôt mal démarré ses Championnats. « Mais j’ai réussi à réagir, avec mes meilleures “perfs” au 200 et 100m brasse. Ça remotive, c’est positif. »

Ces progrès n’avaient rien d’évident, alors qu’elle vient de changer d’entraîneur. « J’appréhendais, Stéphane (Metzger) , je l’avais depuis 2011. Il est dur, mais on l’aime bien. Je savais qu’il ne partirait pas sans nous trouver un bon entraîneur. Éric (Stoffel, le nouveau) a longuement parlé avec nous, avec chacun d’entre nous. »

La transition s’est ainsi faite en douceur, avec, tout de même, quelques différences qui pointent. « Éric est plus à l’écoute. Dès qu’on a un souci, il vient nous voir, pour savoir le pourquoi du comment. Des fois c’est embêtant, mais ça fait du bien de parler aussi. »

En termes techniques, la demoiselle (18 ans) n’a pas eu à changer sa nage.

« Éric m’avait déjà observée, il a échangé avec Stéphane aussi. Un jour, il a essayé de me changer un geste, ça ne m’a pas plu, on n’a pas insisté, ça faisait mal… »

Le nouvel entraîneur lui fait bosser les parties techniques, entre départs et coulées. Pendant les dernières vacances, elle a découvert un kilométrage inédit. « On dormait bien pendant la sieste, sourit-elle. Je n’avais pas l’habitude d’en faire autant. Aujourd’hui, je vois bien que ça paye. »

« Souvent, je sors mon bonnet “équipe de France” »

D’ailleurs, elle se plaît désormais sur le 200m brasse. Et ne s’interdit pas de goûter au papillon d’ici peu. Angers-2015 est sa première grande compétition sans Stéphane Metzger à ses côtés. « Ça fait bizarre, à lui aussi ça doit faire bizarre de ne pas être là ( il est devenu manager du Team Strasbourg). »

Avec tout cela, Marine Schwartz se retrouve des ambitions. Elle a connu l’Euro juniors, il y a trois ans, elle rêve d’un nouveau séjour en Bleue. « Souvent, à l’entraînement, je sors mon bonnet “équipe de France”, ça donne envie. Y revenir serait vraiment top. »

DNA le 23.11.2015

Sorry, the comment form is closed at this time.